mardi 19 janvier 2010

de cases-de-Pène à Calce






















http://www.openrunner.com/index.php?id=2163458


Un froid vif sévit depuis quelques semaines sur notre belle région. La neige qui rarement s'installe dans ces contrées, a fait son apparition sur le piémont. Néanmoins, ces conditions climatiques n'entament nullement notre motivation, bien au contraire. Lundi, l'air est vivifiant et très frais, toutefois le ciel qui nous accompagne est d'un bleu profond et d'un azur inégalé. Sans trop avoir prémédité notre destination, nous traversons Perpignan et nous voilà sur la route de Foix. Notre réflexion sollicitée, au hasard du chemin nous susurre de nous arrêter à Case-de-Pène. Et voilà, notre décision est prise de rendre une petite visite à l'ermitage de notre-dame de Pène http://histoireduroussillon.free.fr/Thematiques/Batiments/Histoire/ErmitageNotreDameDePene.php
De suite, le sentier au milieu de la rocaille s'élève et nous croisons des oratoires chargés d'histoire. Surplombant nos têtes, l'ermitage guette notre avancée sur fond de ciel profond. Rapidement, nous atteignons l'édifice religieux. Nous en inspectons les alentours et nous nous enthousiasmons devant le paysage. A nos pieds, la vallée de l'agly s'enfonce dans la barrière des Corbières dominée par la tour del Far, sentinelle du Roussillon. Derrière nous, un décor de calcaire aux pierres blanchâtres et aux formes tourmentées. Ce moment d'observation passé, il est temps d'escalader les nombreuses marches qui nous amènent sur le parvis de l'ermitage, ou, grâce à la chance nous faisons la rencontre de la personne responsable, qui après deux tours de clefs nous ouvre la porte. Et subitement nous sommes envahis par une sensation de paix et de sérénité. En ce lieu divin, nous nous attardons sans compter. Néanmoins, nous quittons cette torpeur qui nous envahit et nous nous décidons à affronter la pente qui défie notre volonté. Sur ce sentier rocailleux et raide, nous progressons avec difficulté et nous voilà au roc redoun. A cet endroit précis, rien ne s'oppose à nos regards et nous ne nous privons certes pas du spectacle qui nous est proposé. Et voici que nous reprenons ce sentier aride et tortueux, magnifique cependant, jusqu'à atteindre le village de Calce http://histoireduroussillon.free.fr/Villages/Histoire/Calce.php. Superbe petite bourgade pittoresque que nous parcourons, ans nous hâter et en savourant le style de ses ruelles et les nombreux détails que nous y rencontrons.
Ainsi, la journée s'avance et le temps passe. Il nous faut penser à regagner notre véhicule en empruntant le même parcours Ce jour-là, le hasard a donc bien fait les choses en nous offrant ce circuit, à vrai dire fort agréable.
Enregistrer un commentaire